Aulhat-Flat

logo du site
  • Aulhat-Flat
  • Aulhat-Flat
  • Aulhat-Flat
  • Aulhat-Flat
  • Aulhat-Flat
  • Aulhat-Flat
  • Aulhat-Flat
  • Aulhat-Flat

Accueil du site > Tourisme > Curiosités et monuments

Curiosités et monuments

Ybois

A l’ouest du village se dresse le piton basaltique d’Ybois où se situait dès le XIème siècle un puissant château fort.

REVEL, dans son état de 1450, en donne son dessin : un donjon carré était entouré d’une enceinte crénelée dont deux angles étaient renforcés d’une tour, une seconde enceinte moins élevée entourait l’ensemble.

Ybois

Quelques vers du XVIème siècle en font la louange :

Je suis Ybois, très forte place,
Où il croit de bon froment ;
Car la terre y est bonne et grasse.
J’ay de bons vins et largement
Poiz et febves pareillement
Et tant de fruictz et nourriture
Que de l’argent semblablement,
Force prés et bonnes pastures.
Ce château faisait partie du comté d’Auvergne.

La reine Margot en 1585, dans sa fuite de Carlat vers Usson, après avoir traversé l’Allier à gué au passage du Pertus, s’y réfugia. Les émissaires de son frère Henri III vinrent s’en emparer pour aller l’enfermer à Usson.

Le château d’Ibois fut rasé en 1634 suivant l’ordonnance de Louis XIII rendue le 8 novembre 1633 sur le conseil de Richelieu.

Seuls subsistent de nos jours quelques vestiges de cette forteresse réputée imprenable :
un pan de mur en pierre sèches de l’ enceinte située au sud - ouest de la butte, dans la partie supérieure de la carrière dont l’exploitation de cette dernière faillit faire raser définitivement Ybois de la carte, l’ancien chemin de ronde au nord - est de la butte et l’entrée d’une petite cave voutée mais dont l’accès est obstrué par des buissons. 

Le Chateau de La Suchère,

Tour Suchere

 

Chateau de Péchot

P1050951

P10509493506

Les Eglises

L’existence de l’église de Flat est attestée depuis le Xème siècle.

La paroisse avait déjà Saint Domny (sanctus Domnicus) pour patron au XIIème siècle.

Le prieuré était, en 1548-1762, à la nomination du cellerier de l’abbaye de Manglieu ainsi que la cure.

L’édifice actuel est du XIVème siècle. Il comprend trois nefs de trois travées séparées par des piliers octogones recevant directement les arcs brisés. La nef centrale est voûtée sur croisées d’ogives avec clefs sculptées ; les bas-côtés sont voûtés d’arêtes ; le choeur, d’une travée droite, se termine par un chevet plat éclairé par une baie axiale trilobée et deux baies latérales en plein cintre.

100 16865136 c2af7  100 16895324 111ad

Sur la face nord, une importante arcature, supportée par un curieux personnage, donne accès à une pièce couverte d’une demie-voûte d’arête.

100 52725743 772ea P50700044813 5555b P50700184841 50087

Le portail de la façade ouest, à voussures en retrait sur deux colonnes dégagées, est surmonté d’une petite baie trilobée.

Comme mobilier, on peut signaler : une chaire décorée de raisins, en bois sculpté de l’époque Louis XV ; une cuve baptismale en pierre de l’époque gothique, décorée d’un écu suspendu.

100 16694921 d8237

L’église d’Aulhat : 

l’église Saint Pierre, édifice roman remanié à l’époque gothique ; l’abside à pans coupés du choeur présente une jolie voûte gothique sexpartite ; en façade, le portail est surmonté d’une niche contenant une vierge à l’enfant debout en lave ; les têtes couronnées ont été mutilées durant la Révolution ; un maître autel en bois peint et doré, des statues polychrome en bois du XVIII° siècle et une cuvette baptismale en pierre décorée sont visibles à l’intérieur de l’église.

P10509132249

P10509152432

La Tour de Flat : 

82de1a52b23a07e89fb4cb399af8b249 siteon0 e5814



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP